Les supporters sont frustrés face aux problèmes de billets pour la Coupe d’Afrique

ABIDJAN, Côte d’Ivoire (AP) — Les supporters espérant assister aux matchs de la Coupe d’Afrique des Nations ont été frustrés dans leurs efforts pour obtenir des billets, et pourtant les matches se sont déroulés dans des stades à moitié vides.

Les organisateurs du tournoi ont reconnu mercredi des problèmes de billetterie pour le match d’ouverture, mais n’ont pas réussi à résoudre les problèmes potentiels empêchant les supporters d’assister à d’autres matches jusqu’à présent.

« Même s’il y a eu quelques problèmes d’impression le premier jour de la CAN en raison d’achats groupés de billets physiques de dernière minute, le système de billetterie a depuis été adapté pour répondre à de telles demandes », a indiqué la Confédération africaine de football (CAF) dans un communiqué. .

La CAF a déclaré que le système « fonctionnait bien » avec plus de 60 % des billets vendus via sa plateforme en ligne à l’international.

Le comité d’organisation de la Coupe d’Afrique 2023 (COCAN) a expliqué pourquoi il y avait des sièges vides pour le match de la Côte d’Ivoire contre la Guinée-Bissau en 2023. l’ouverture du tournoi samedi, au stade Alassane Ouattara, d’une capacité de 60 000 places, était due à ce que l’on appelle les « sièges morts », qui comprennent des endroits à visibilité réduite ou des sièges de sécurité.

En excluant ces places, le stade aurait une capacité utile de 50 786 places.

Pourtant, le commentateur du stade a fait état d’une fréquentation de 36 858 personnes pour le match d’ouverture du tournoi. Il avait été annoncé comme vendu.

Le lendemain, dans le même stade, il y avait moins de 10 000 supporters lors du match entre le Nigeria et la Guinée équatoriale. De nombreux sièges étaient également vides au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan pour les matches entre l’Egypte et le Mozambique, et entre le Ghana et le Cap-Vert, dimanche.

Lundi à Yamoussoukro, les supporters camerounais et guinéens étaient furieux de ne pouvoir accéder au match de leur équipe malgré de nombreuses places disponibles à l’intérieur.

Les médias locaux ont rapporté que le Premier ministre ivoirien, Robert Beugré Mambé, a déclaré lundi qu’il prendrait personnellement en charge le problème et que « vous verrez des résultats dans les 48 heures ».

La CAF a confirmé mercredi qu’elle était responsable de la vente des billets. En collaboration avec le COCAN, ils ont encouragé les supporters locaux à essayer l’un des 51 points de vente en Côte d’Ivoire pour acheter des billets physiques pour les matchs.

___