Lydia Ko se sent chez elle et partage la tête du premier match de la LPGA

ORLANDO, Floride (AP) — En dehors d’une superbe lune de miel pour commencer 2023, Lydia Ko a eu une année qu’elle aimerait bien oublier. Elle a beaucoup lutté sur le terrain de golf après avoir gagné trois fois la saison précédente et a quitté à plusieurs reprises le 18e green d’un tournoi en larmes.

Ko, 19 fois vainqueur du LPGA Tour, deux fois championne majeure et toujours âgée de seulement 26 ans, aura une grande chance de rebondir ce week-end au Tournoi des Champions Hilton Grand Vacations sur le parcours de Lake Nona qu’elle appelle désormais chez elle.

Ko a joué sans bogey pour un score de 5-under 67 alors que les températures commençaient à se refroidir lors de l’ouverture de la saison de la LPGA, et elle entame le week-end aux côtés de la Japonaise Ayaka Furue (71) avec une part de l’avance de 36 trous.

Ils étaient à 8 sous 136. L’Écossaise Gemma Dryburgh (68) et la Mexicaine Gaby Lopez, ancienne championne du TOC qui a tiré 71, sont à deux coups. La championne en titre Brooke Henderson et Alexa Pano – à 19 ans, la plus jeune joueuse du peloton de cette semaine – débuteront le week-end à trois coups de l’avance. Les deux ont tiré 70 vendredi.

Ko a connu le succès ailleurs en 2023, remportant un événement du Ladies European Tour (le Saudi Ladies International) et un tournoi non officiel par équipes mixtes aux côtés du Jason Day du PGA Tour à la fin de l’année. Cela lui a donné la confiance qu’elle recherchait.

Ses résultats à la LPGA étaient désastreux. Après une égalité au sixième rang pour débuter sa saison en Thaïlande en février dernier, Ko a participé à 19 autres événements de la LPGA, avec un seul autre top 10. Elle n’a pas réussi à se qualifier pour le championnat CME Group Tour de fin d’année, ce qui a été un choc pour son système.

Deux jours après le début du TOC – qui présente les gagnants de la LPGA des deux dernières années – le jeu de Ko semble solide et très stable. Elle a déchiré un bois 3 dans le neuvième trou par 5 pour préparer un aigle de 9 pieds et a terminé en force avec un 4 hybride à 15 pieds pour réussir un dernier birdie au 18e trou. Elle n’a raté qu’un seul green lors d’une journée difficile.

Ko et ses collègues pros de la LPGA seront testés ce week-end avec un front froid qui devrait faire chuter les températures dans les basses années 40 Fahrenheit. Vendredi, elle et quelques autres retardataires, dont Furue, ont dû faire face à la pluie en fin de manche.

« Ce n’était pas facile, surtout avec le vent qui s’est levé après neuf trous », a déclaré Ko. « Donc, ce sera l’état d’esprit des deux prochains jours… mais je suis vraiment content d’avoir fini et qu’il pleut toujours dehors. »

Une saison après avoir mené la LPGA pour le nombre total de coups gagnés sur le terrain, Ko a glissé au 56e rang la saison dernière. Ko est suffisamment proche pour penser au World Golf Hall of Fame – elle est à deux points, avec des victoires comptant pour un point et des tournois majeurs deux – et elle entre dans une nouvelle saison rafraîchie, avec un nouvel entraîneur (Si Woo Lee) et boostée. confiance.

Furue, une joueuse de 23 ans qui est une bonne putteuse et possède une victoire sur la LPGA à l’Open d’Écosse de 2022, n’a pas joué aussi bien qu’elle l’avait fait la veille, lorsqu’elle avait débuté avec un record du tournoi de 65. Mais elle a réussi à accrochez-vous dans des conditions plus difficiles. Furue n’a réussi son premier birdie qu’au 12e trou, et un autre birdie sur le 15e par 5 raccourci l’a amenée à un tour inférieur à la normale.

Les membres de la LPGA jouent 72 trous en partie par coups lors de leur ouverture de saison, aux côtés d’un peloton de 50 athlètes et célébrités qui concourent dans une division distincte en utilisant un système de points Stableford modifié.

Annika Sorenstam, 72 fois gagnante de la LPGA et résidente de Lake Nona, est à égalité avec l’ancien joueur de la LNH Jeremy Roenick au premier rang des célébrités, avec 75 points. L’ancien lanceur de la MLB Derek Lowe, qui a battu Sorenstam en séries éliminatoires il y a deux ans, a réalisé l’un de ses meilleurs tours, tirant l’équivalent de 70 vendredi. Il est à quatre points de Sorenstam et Roenick.

___